Bio

 

  Il y a 31 ans, elle débute une formation de comédienne qui la conduit à rencontrer Jean-Claude Nieto, professeur et metteur en scène marseillais. Elle suit son enseignement au cours duquel il découvre ses capacités de metteur en scène. Elle devient alors son assistante et débute sa formation de metteur en scène. Durant 5 ans, elle apprend auprès de lui :

  • le travail du texte (dramaturgie, étude des situations dramatiques, des intentions, des contraintes, des sous-textes…),
  • la direction d’acteur (formation, travail corporel, vocal, choix des objectifs en fonction des compétences, adaptabilité face aux fragilités et forces),
  • le travail du plateau (scénographie, direction plateau, régie lumière, conception et gestion des décors, costumes et accessoires).

Mais surtout elle découvre combien les mots résonnent en sens cachés. Ainsi, la présence de celui qui parle se construit autour du contexte de la parole. L’acteur est un autre parce qu’il dit en toute sincérité les mots d’un autre.

Jean-Claude Nieto

Jean-Claude Nieto

​Sa voie est tracée et tout en poursuivant sa formation de comédienne, qu’elle pense essentielle à une bonne direction d’acteur, elle construit son identité artistique en créant ses propres mises en scène et en enseignant le jeu de l’acteur, avec des amateurs adultes ou enfants tout en continuant son parcours d’assistante à la mise en scène. Elle travaille également avec Andonis Vouyoucas, sur Oedipe Roi et Antigone de Sophocle, Théâtre Gyptis, Marseille puis Claudia Morin pour Les amants timides de Goldoni, Théâtre Cassiopée, Paris.

Quittant le doux climat marseillais pour la capitale, sur les traces de Jean-Claude Nieto, elle débute une formation de mime corporel, suivant la technique d’Etienne Decroux. Ainsi elle découvre la notion de mouvement dramatique et acquiert des outils précis pour le travail corporel de l’acteur. Son travail de metteur en scène se particularise autour de ce domaine. Ainsi elle met en scène Topaze de Marcel Pagnol en choisissant comme axe dramatique « l’animalité de l’être humain » et durant sept mois elle forme toute son équipe au travail corporel pour qu’ils interprètent des animaux parlants.

Parallèlement, en tant que coach et formatrice, elle anime des ateliers professionnels et amateurs pour un public varié (enfants, adolescents, adultes et troisième âge).

cropped-cropped-entetesitelaeti12.jpg

Elle collabore également avec ATD quart-Monde et invente plusieurs jeux théâtraux afin d’initier un public souvent réticent à cet art. Dans ce cadre, plusieurs représentations de rue sont jouées par les enfants, montées en peu de temps et de moyens pour des groupes parfois très nombreux. Elle participe notamment au Forum Social Européen pour ATD quart-Monde en proposant un jeu théâtral original, « l’abécédaire de la différence ».

Après avoir dirigé sa propre compagnie de théâtre, elle entre dans un collectif d’artistes « Les Roches Noires » pour lequel elle sera metteur en scène et responsable du département formation. L’occasion de mieux revendiquer sa conviction d’un enseignement pluridisciplinaire pour l’acteur.

Au sein de ce collectif, elle propose et développe plusieurs formules spectaculaires (lectures de rue, de café, d’appartement…). En été 2008, elle a plus particulièrement mis en place et coordonné avec la Comédie Nation un festival de théâtre, musique et peinture. Enfin elle est également durant ces six années de collaboration, metteur en scène pour le collectif et assume plusieurs lectures et spectacles dont La Musica deuxième de Marguerite Duras. Ce texte lui a permis d’approfondir la notion du temps dans le déroulement narratif et elle y a puisé une grande source d’inspiration.

Parmi ses mises en scènes et créations, on retrouve des textes classiques (Shakespeare, Tchekhov, Musset), des textes contemporains (Sagan, Haïm, Pagnol, Benaïssa, Churchill) et des comédies musicales d’enfants. Ces dernières années, elle a mis en scène Le Boléro de Pierre une création mêlant mime, danse et théâtre de Patrice Le Saëc (2013), Médée fait ses courses de Catherine Rihoit (2014), Le Misanthrope de Molière qui joue depuis 2011 à Paris, au festival d’Avignon (2013-2014), au festival le Souffleur d’Arundel aux Sables d’Olonne (août 2014) et au théâtre Gérard Philippe de Lisses (novembre 2015), Les apéros de vers en verres une création originale qui a joué à Paris (juillet 2015) et Il faut bien vivre une création théâtrale et musicale joué également à Paris (septembre 2015).

CV

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :